Fais ta recherche et appuie sur Entrer.

Dans ta cuisine

Rééquilibrage alimentaire : comment le réussir en quelques étapes clé !

Tu t’intéresses à ton alimentation ? Tu as certainement déjà entendu parler du rééquilibrage alimentaire ! Si tu lis ces quelques lignes, déjà bravo.

Tu fais partie de la team de ceux qui prennent conscience qu’un régime minceur ne sert à rien mais qu’un mode de vie équilibré est la clé d’une bonne santé. La question maintenant, c’est comment mettre en place tes nouvelles routines alimentaires. Un rééquilibrage alimentaire, c’est pas si compliqué, il faut juste savoir identifier ce qui est bon pour toi et ce qui ne l’est pas.

On y va ?

Alors d’abord, un rééquilibrage alimentaire, c’est quoi ?

Le rééquilibrage alimentaire c’est un nouveau style d’alimentation qui consiste à choisir correctement les aliments. Pas en écoutant nos pulsions, mais en écoutant nos besoins. C’est savoir distinguer parmi les ingrédients lesquels sont nos alliés nutrition et lesquels sont nos ennemis, pour parvenir à une relation équilibrée avec la nourriture. C’est une méthode simple, efficace et qui a le pouvoir de changer votre vie, votre forme, votre poids et donc votre moral. Plutôt cool, non ?

Ok, alors, on est tous d’accord sur le fait que les régimes minceur, aussi prétendument miracle soient-il ne fonctionnent pas ? Bien. Pourquoi ? Parce qu’ils ont tous le même inconvénient : la frustration. Cette même frustration qui revient frapper à notre porte pour prendre sa revanche et rattraper le temps perdu en renouant avec des aliments qu’on avait soigneusement éloigné le temps du dit régime. Notre perte de poids aura été aussi vaine que nos efforts, et nous voilà à nouveau assis à la case départ.

Dans le rééquilibrage alimentaire, il n’y a pas de frustrations, il y a des remplacements.

Imaginons que dans notre tête, il y a un petit personnage qui représente la tentation. On l’appellera Alban. Donc Alban, on cohabite avec lui. On l’aime pas trop parce qu’il se balade là-haut et que souvent, il s’assoit sur notre volonté. Parfois même, il s’essuie les pieds sur nos principes. Quand on fait un régime, il est là pour nous dire que c’est pas si grave de craquer. Quand on fait un régime et qu’Alban a envie d’un muffin, si on lui propose un fruit, il risque de nous le jeter à la figure. Et il ruine plusieurs semaines d’effort. Parce qu’Alban, quand il se pointe, il y va pas avec le dos de la cuillère.

Et bien imaginons qu’on reprenne le contrôle sur Alban en se jouant de lui. Imaginons que quand Alban a envie d’un muffin, on lui donne un muffin. Mais on lui en donne un autre. Pas celui qu’il avait imaginé. Pas le muffin industriel au sucre raffiné qui va faire du mal à nos artères, à notre santé, à notre ligne et à notre moral. A la place on lui donne un muffin maison au beurre de cacahuète, à la banane, aux pépites de chocolat, au sirop d’érable. Il va être surpris au départ. Mais il va très vite oublier le premier muffin. Bientôt même, il ne l’aimera plus. Et au bout de quelques jours, Alban, il nous réclamera uniquement ce qui est bon pour nous. Parce qu’on l’aura ré-éduqué. Et on va commencer à l’aimer. Et on va recommencer à s’aimer.

C’est ça, le rééquilibrage alimentaire. C’est tromper son corps au début, se défaire de mauvaises addictions pour donner à notre corps le carburant dont il a besoin sans avoir la sensation de se priver.

Par où on commence ?

Etape 1 : Mais toujours le poing levé.

Savoir ce que tu manges, c’est la base. Alors on commence par un sérieux ménage. C’est pas rigolo au début. Là, tu es à l’étape où tu as envie de renoncer parce que ça te parait très compliqué. Reste avec moi. On va y arriver, c’est promis.

Nous, chez Super Est Machine on croit pas trop à la stratégie du rééquilibrage progressif. Eliminer les aliments un par un progressivement c’est plus long, ça comporte plusieurs étapes et donc plusieurs deuils… et surtout, les premiers résultats sont moins rapides. Voilà ce qu’on va faire : on va lister les “mauvais” aliments et le jour où tu le sens bien, on les jette, et on les oublie. Ce sera officiellement le premier jour du reste de ta vie.

Etape 2 : Le gros tri sélectif.

T’es prêt(e) ? On y va !

Ciao les aliments transformés, on avance sans vous désormais. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’on se sépare de tous les aliments industriels que l’on achète déjà cuisinés au supermarché. Pourquoi ? Parce qu’on ne maîtrise pas la façon dont ils sont cuisinés ni les ingrédients qui les composent. Ces aliments sont pour la grande majorité bourrés de sucres, de sel et de mauvais gras. Je te rassure : on arrête pas la pizza, la pâte à tartiner, les cookies : on arrête juste de les acheter déjà faits. C’est là la grande différence.

On se sépare des boissons sucrées, des sucres raffinés, on fait place nette dans le congel, et on est fin prêt(e) pour notre nouvelle vie. Celle qu’on maîtrise.

Et on identifie ce dont on ne se sépare pas mais qu’on va consommer deux à trois fois par semaine uniquement, comme les fromages, le pain blanc, l’alcool…

Etape 3 : Nouveaux placards pour une nouvelle vie.

Qu’est ce qu’on garde dans nos placards ?

On garde les bases pour pouvoir tout faire. Voilà ce qu’il faut toujours avoir chez soi : des farines complètes, de la levure, des épices, des œufs, de l’ail, de l’oignon, du chocolat noir, du sirop d’érable, des légumes surgelés (pas en sauce), du concentré de tomate, du fromage blanc et des protéines, végétales ou animales, tu fais comme tu veux.

Pour un rééquilibrage efficace, il faut que chaque assiette soit équilibrée. Voilà les nutriments essentiels :

  • Les fibres : idéales et le sentiment de satiété, les fibres sont présentes dans certains féculents ainsi que dans les fruits et légumes. Elles sont là pour réguler le transit, la glycémie et la cholestérolémie.
  • Les vitamines, minéraux et antioxydants : sont des micro-nutriments d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de notre joli petit corps fragile. Coup de bol, on en trouve dans tout ce qui est bon pour nous : les fruits, les légumes, les proteines maigres et certaines épices comme le gingembre.
  • Les protéines maigres : d’origine animale ou végétale les protéines maigres jouent un rôle très important pour notre silhouette. Ce sont elles qui vont nourrir la masse musculaire en préservant la masse maigre. Il s’agit de la volaille, du poisson blanc, des oeufs, du tofu, de certaines légumineuses ou encore d’oléagineux tels que les amandes, les noisettes, les noix ou les cacahuètes (pas salées et grillées à sec, je te vois venir petit(e) malin(e). Des cacahuètes nature non salées.
  • Les acides gras essentiels : constituent et nourrissent une part importante de nos cellules et sont un très bon fournisseur d’énergie. On retrouve des acides gras essentiels poly et mono insaturés dans les poissons gras tels que le saumon, l’huile d’olive ou de sésame, le lin, l’huile de colza, les oléagineux secs ou en purée (mais pas transformés), les graines de chia…

Pour t’aider, je t’ai préparé une liste de course spécial débutant(e) en rééquilibrage alimentaire que tu peux télécharger ou copier/coller !

Etape 4 : Bryan is in the kitchen.

Le meilleur pâtissier de France c’est toi. Tu vas réapprendre à cuisiner. Tu vas préparer des recettes faciles et rapides, sans passer des heures en cuisine. Tu vas ré-intégrer des fruits et des légumes dans tes recettes, et tu vas aimer ça.

Tu trouveras des idées recette bien cool sur le site, pour changer tes habitudes sans faire de régimes, parce que c’est vraiment pas marrant. Donc tu vas dans ta petite cuisine, tu prends tes écouteurs, tu te mets un petit podcast et tu considères que cuisiner, c’est prendre un temps pour toi. Et rien ne vaut la fierté d’avoir créé un joli plat bien dressé, non ?

Tu te consacres des moments, par exemple une heure le dimanche, pour cuisiner des petits encas pour tes goûters de la semaine. Tu prépares des cookies, des muffins, un Banana bread… De cette façon tu anticipes tes besoins quotidiens. Tous les jours, tu as sous la main une collation pour t’empêcher de faire un faux pas, comme prendre un croissant à 10h au travail et de t’en vouloir toute la journée. Très vite, tu n’auras plus envie de tout ça. Je t’assure qu’il y a un truc assez fou qui va se mettre en place. Un sentiment de fierté et de maitrise de soi qui viendra effacer la pulsion.

Etape 5 : Bon appétit bien-sûr.

Changer ses habitudes c’est reprendre les bases. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’on arrête de ne pas se respecter en sautant un repas, en s’affamant, en se nourrissant mal… On recommence à zéro une bonne fois pour toute avec un rythme sain et régulier.

Un petit déjeuner, une collation, un repas du midi, une collation, et un diner. Simple, basique. On mange assez pour ne pas avoir envie de grignoter. Et on boit au moins 1,5 litre d’eau par jour. Et le thé, ça compte, alors fais-toi plaisir.

Regarde notre article sur le rééquilibrage alimentaire, le menu type pour avoir des idées de collations, de menus, de plats et de petits déjeuners.

Etape 6 : On transpire un bon coup.

Pour accompagner ses bonnes résolutions et finir d’assoir notre toute nouvelle confiance en soi on va (re)faire un peu de sport. Parce que ça sera une façon de te dépenser, de nourrir ton cerveau d’autre chose, de te rendre fier(e), encore plus fier(e) que ce que tu ne l’es déjà. L’alimentation, c’est 70% de la démarche, mais une activité physique régulière viendra améliorer encore tes résultats. Si tu n’as pas le temps d’aller en salle, des coachs sportifs en ligne proposent des circuits pour tout niveaux, tout objectif et toutes durées.

En bref, nos meilleurs conseils pour un rééquilibrage alimentaire réussi :

    Oublier le sucre raffiné et les produits transformés.
    Ne pas sauter de repas, pas même de petit-déjeuner. 
    Ne pas manger moins qu'avant, manger mieux suffit.
    Cuisiner à nouveau.
    Manger de saison et en quantité.
    Pratiquer une activité physique.
    Boire plus d'eau.

Regarde moi ça. Au début de cet article tu te posais justes quelques questions sur le rééquilibrage alimentaire et hop. Te voilà convaincue que tu vas y arriver, te voilà à nouveau maitre de ta cuisine, te voilà sportif(ve) : te voilà DÉ-TER.

Allez, maintenant que tu es motivé(e) comme jaja, y a plus qu’à et si t’as besoin de quoi que ce soit, laisse nous un commentaire, on essaiera de t’aider.

On est fiers de toi.

Super Love.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.